Accueil

Dans l'action

Sans titre

C’est la mode des humeurs qui disent et racontent n’importe quoi.

Jusqu’à présent je suis resté en retrait par rapport aux évènements de la journée de dimanche 23 mars 2014 sur le bureau 4.

Mais je ne peux pas rester muet au vue des fausses accusations colportées par un candidat qui se veut plus blanc que blanc, plus démocrate que la démocratie elle-même et qui se répand en explications pour se disculper, de quoi ?

Mais de là à dire qu’après vérifications, notre liste « Force et Convictions » a signé le PV de ce bureau 4.

Faux ! Archi faux, devant l’insistance de la présidente de ce bureau pour nous faire signer un PV vierge de toutes nos remarques, nous avons refusé d’y apposer nos signatures.

J’espère que nous n’allons pas retrouver des « grigris » avec les noms de mes colistiers.

Dès le matin du dimanche 23 vers 9h30, je me suis rendu à la gendarmerie de Bompas pour déposer plainte pour malversations.

Tout premier magistrat d’une commune de moins de 20.000 habitants, sait ou tout au moins doit savoir que l’institution compétente en la matière est la Gendarmerie, ni le Préfet, ni le Procureur et encore moins les médias ne peuvent intervenir.

Nous avons relevé des dizaines d’anomalies tout au long de la journée et même avant l’heure d’ouverture du bureau de vote.

Sur d’autres bureaux, nous avons également souhaité inscrire des remarques et des incompréhensions, nous les avons soumises au président qui n’a rien voulu inscrire.

Nous nous serions passés d’une telle publicité, des citoyens bien intentionnés ont cru bon de prévenir un photographe de l’Indépendant, peut-être le même qui prenait en photo certains candidats sortant de l’isoloir.

Malheureusement, la CIA ne s’est pas déplacée, aucun agent n’était disponible, la NSA était à l’écoute, mais occupée ailleurs, ses grandes oreilles pointées du côté de l’Ukraine, dommage, bien évidemment vous l’avez compris le Pentagone n’existe qu’aux USA, quant au porte-avions « Charles de Gaulle », la Llabanère manquait d’eau pour accoster ce jour-là.

Les « Parachutistes » des groupes d’interventions anti-terroristes, n’avaient pas d’informations pour sauter sur Pia. Là nous sommes à Hollywood, au milieu d’un grand film, il faut être sérieux dans ses propos et ne pas répéter bêtement des âneries grosses comme des maisons. Jusqu’à preuve du contraire je ne suis pas un metteur en scène, même si je suis écrivain.

Concernant certaines insinuations sur le fait que mon épouse se serait volontairement affalée, croyez-vous possible qu’elle ait pris le risque de se jeter par-dessus un vase en ciment incrusté de cailloux, d’une hauteur et d’une largeur de 80 cm, tout cela pour faire soi-disant du cinéma ? Que je sache mon épouse n’est pas une cascadeuse professionnelle, on nage en plein délire.

Les gendarmes et les pompiers vont être très heureux d’avoir étaient pris en dérision dans une de ces humeurs.

Quant aux élucubrations sur la cour de récréation, à presque 60 ans nous avons passé l’âge de jouer aux cowboys et aux indiens. Pauvre « Louis Torcatis », héros de la résistance, grand humaniste, enseignant émérite, voilà que tout ceci se passe en un lieu portant ton nom, j’ai honte de ce manque de respect envers toi avec ce déni de démocratie, toi qui en était un ardent défenseur et qui a tant fait pour les Pianencs.

Et pour citer tes derniers mots : « Résistez, résistez toujours » !

Ma richesse c’est l’intégrité développée tout au long de notre campagne, je ne me réconforte pas avec les propos recueillis auprès d’un autre candidat qui affirme que de toute façon c’est toujours comme cela et qu’il n’y a rien à faire.

« BOULOC », nous allons faire comme toi… Rentrer en résistance !

« Les mots ont une force insoupçonnée que la tempête de nos pensées, attisera, j’en suis sûr pour faire jaillir la vérité » !

 

2ytwx3n4 original

Madame, Monsieur,

Dans quelques jours vous irez voter pour le deuxième tour des élections municipales.

Comme vous l’avez remarqué notre liste est absente, malgré un score suffisant pour se maintenir.

Mais avant tout je tenais à remercier vivement toutes les personnes qui par leur bulletin de vote nous ont accordé leur confiance et ont été séduites par notre volonté manifeste d’un profond changement dans notre commune.

Une élection ne fait pas tout dans la vie, il y a des choses beaucoup plus importantes.

Des évènements très graves se sont produits au bureau numéro 4 (école Torcatis), je ne souhaitais faire apparaître sur ce site de telles informations, mais comme la presse les a déjà relatées à leur manière, il me faut faire un rectificatif.

Nous ne nous sommes pas désistés par « KO », mais par conviction qu’un acte démocratique doit avant tout être régi par le bienfondé d’une élection, qui doit se dérouler dans la transparence et dans le respect du droit, et ce n’est pas le cas.

Les agressions contre mon épouse sont des actes inqualifiables commis par des hommes sans scrupules et sans respect de l’être humain. Contrairement à ce qu’il se dit, ce n’est pas un « gitan » qui l’a jetée à terre.

Je croyais que nous étions au pays des Droits de l’Homme et du Citoyen, les femmes ne doivent pas en faire partie, au vue de certaines attitudes.

La meilleure façon d’exprimer sa réprobation est de ne pas participer à un simulacre de démocratie.

La santé de mon épouse est plus importante que tout le pseudo pouvoir que peut donner un mandat quel qu’il soit.

Les bruits qui essaient une nouvelle fois de nous salir, en faisant passer tout ceci pour de l’affabulation viennent de personnes malfaisantes.

En réfléchissant un peu, on comprend que ce n’est pas pour nous attirer une quelconque sympathie ou des voix, puisque nous laissons ces jeux infâmes aux autres, et que nous refusons de nous présenter au second tour.

J’aimerais voir la réaction des hommes de Pia devant l’agression de leur épouse.

Sans commentaire…

Je tiens à souligner que nous avons reçu beaucoup de manifestations de soutien et de sympathie, qui nous ont profondément touchés.

Ce site va rester ouvert encore pendant quelques temps, vous pourrez continuer à dialoguer avec moi, si vous le souhaitez.

ENCORE PLUS PRES DE VOUS

Nous avons développé certains sujets dans le prochain livret que vous allez recevoir dans vos boites aux lettres, avec nos bulletins de vote que le Ministére de l'Intérieur nous autorise à déposer directement chez vous, puisque vous ne les recevrez pas par courrier.

Il semblait évident  qu’un simple programme ne peut pas tout expliquer, nous continuons de venir à votre rencontre pour vous donner de plus amples informations.

Nous avons quand même de grandes inquiétudes concernant la construction d’une très grosse quantité d’habitations sociales sur la commune.

Des rumeurs persistantes qui circulent font états de la venue de familles totalement extérieures à Pia. Il est bien évident que nous nous devons à des principes de solidarité en matière de logements pour des personnes en difficulté.

Pour notre part nous souhaitons d’abord réguler notre propre problématique communale en la matière. Nos démarches sont très simples, il faut prévaloir notre territoire.

Nous continuerons ce type de constructions en concertation avec nos concitoyens de façon plus réfléchi.

L’insistance de certains candidats envers des familles situées dans des zones très définies autour de la fin du Cami Petit, le chemin des Vignes et le Cami de las Nogueres semblent conforter nos déductions où Pia est devenu la succursale de Perpignan, en effet depuis 30 ans des habitants ciblés sont utilisés à des fins électorales. A suivre…

Le livret d'avant premier tour. LivretLivret

ATTENTION AUX BULLETINS DANS VOTRE COURRIER

Madame, Monsieur,

Suite à un problème d’imprimerie le nom d’un colistier manquait sur notre liste.

Tous les bulletins de vote de la liste  FORCE et CONVICTIONS qui accompagnaient la Profession de Foi ont été retirés de l’enveloppe que vous recevrez à votre domicile, à la demande de Monsieur le Préfet.

Mais ceci n’annule pas notre candidature aux élections municipales des 23 et 30 mars 2014.

Si par mégarde, un bulletin de vote de la liste FORCE et CONVICTIONS, avec 28 candidats se trouve dans l’enveloppe :

Ne l’utilisez pas pour voter !

Les bulletins de vote de la liste complète (29 candidats) de FORCE et CONVICTIONS seront mis à votre disposition dans les 4 bureaux de vote.

Nous vous présentons nos excuses pour ce désagrément et vous remercions pour votre compréhension et votre participation aux élections.

28 229

FORCE ET CONVICTIONS : LE PROGRAMME.

Prog0

L'INTÉGRALITÉ DE NOTRE PROGRAMME EN PDF journal-programme.pdf journal-programme.pdf

NOS DERNIERES PUBLICATIONS DE CAMPAGNE : Cliquez ici

 PRÉSENTATION DE LA LISTE FORCE ET CONVICTIONS  flyer-1.pdf flyer-1.pdf

Trombi 1 

MISE EN VALEUR DU SPORT ET DES SPORTIFS

Il faut renforcer la place du sport encourager l'implication des jeunes dans la construction des projets de clubs ou d'associations ; accorder davantage de place au sport dans les cursus scolaires par une flexibilité supplémentaire; accompagner des projets d'équipement en mobilisant le Centre National du sport (CNDS) et favoriser les associations qui proposent des sports nouveaux, pour mieux répondre à la demande des jeunes et valoriser la diversité culturelle.

2773391 300

À toute heure à tout âge une façon de faire du sport, des accès simplifiés, un large échantillonnage disponible en matière de pratique. Une commune qui rayonne est une commune qui vit au rythme de ses sportifs, grâce à des aides adaptés et des équipements bien gérés.

Par ailleurs, les filles et les femmes sont sous-représentées, et parfois absentes, dans les pratiques sportives et l’encadrement. Des stratégies volontaristes en faveur du sport féminin sont donc nécessaires : la participation des femmes à une activité sportive doit devenir un critère prépondérant des contrats d’objectifs et de l’attribution des subventions. Il faut leur favoriser les accès aux équipements à partir d’une mutualisation des compétences avec les élus responsables.

Enfin,  le sport santé et le sport bien-être s’adressent à tous. Les temps sont difficiles, l’argent manque, il ne faut pas instaurer des barrières financières, une plus grande compréhension est nécessaire en la matière, au travers de structures plus accessibles. Localement, des créneaux doivent être réservés aux pratiques familiales ou de  loisirs en dehors des champs fédéraux. Des parcours de santé devraient être réalisés dans le cadre de la rénovation urbaine. Une meilleure redistribution et une plus grande valorisation de la salle Colette Besson  pour permettre l’accès de tous aux pratiques proposées par les clubs de la commune. Une surveillance de la police municipale discrète doit compléter cet encadrement pour favoriser la pratique du sport en toute sécurité.

 

Ces élus qui jettent votre argent à la poubelle

ApCrise ou pas crise, l'inventivité des barons locaux demeure sans limite lorsqu'il s'agit de financer sur le dos du citoyen des dépenses de prestige et d'image ou de recruter à tour de bras pour se fabriquer une clientèle.

Voyages aux frais de la princesse, palais somptueux, communication tous azimuts, politiques foncières aberrantes, art officiel… Les élus  flambent, nous payons le  gaspillage de l’argent public dans les mairies et intercommunalités.

Conséquence : depuis 1999, les impôts locaux ont augmenté de plus de 10 milliards, et un grand nombre de collectivités sont endettées jusqu’aux yeux pour avoir succombé au doux parfum des emprunts, toxiques ou pas…

Et c’est sans compter qu’avec l’intercommunalité, les élus commettent des bêtises en plus grand. Loin de réaliser des économies d’échelle, les regroupements communaux se sont traduits par une explosion des dépenses…

« L’enjeu des élections de mars sera de redonner du sens à l’impôt »

Les élus qui flambent avec l’argent des Français

Du personnel pour régner et des dépenses de com’ pour le faire savoir. L’ego de certains maires se déploie comme la queue du paon.

Les contribuables plumés par des inconscients…

Des emprunts toxiques à tour de bras !

609197 france finance banking dexia

Pour accéder au fonds de soutien qui leur est dédié, les collectivités locales dont les finances sont grevées par des emprunts toxiques devront renoncer à tout contentieux, prévoit le budget 2014. Les deux élus vont déposer un recours devant le Conseil constitutionnel.

Le projet de budget 2014 organise dans son article 60 la constitution d’un fonds de soutien aux collectivités locales dont les finances sont grevées par des emprunts toxiques. Pour accéder à ce fonds, les collectivités seront obligées de renoncer à tout contentieux, en cours ou à venir. Ce dispositif dit «loi de validation» des emprunts toxiques vise à stopper l’inflation des contentieux.

L’affaire des emprunts toxiques concerne quelque 1 500 collectivités ou organismes publics (hôpitaux, habitat social, notamment), engagées dans au moins 300 contentieux, principalement auprès de Dexia. Le stock de la dette toxique est évalué à 14 milliards d’euros.

Pour sa part, Unieux, commune de 8 800 habitants, avait vu les intérêts d’un de ses emprunts augmenter de 800 000 euros en 2011, «soit l’équivalent du coût de fonctionnement des écoles de la commune.

A suivre…

Programme, programme, programme…

 Nous y sommes, depuis samedi le maire bat la campagne, et je vous le donne en mille…

Il reprend les propositions des autres comme d'habitude, depuis temps d'années les idées lui manquent, comme il ne sait pas quoi faire, il nous pique l'idée de la ferme pédagogique.

Le maire dans les verts pâturages, on croit rêver…

 Quatre sociétés de biotechnologie verte aux portes de l’industrialisation

Les nouvelles voies de production de carburants ou de composés chimiques par utilisation des déchets végétaux sont prometteuses. Les grands acteurs de l’industrie se montrent intéressés.

 

Bio1

Alors que depuis le début du XXe siècle, le pétrole est à la base de la production des carburants et des produits chimiques, la situation pourrait bien changer au profit de la biotechnologie verte. En effet les ressources en hydrocarbures sont limitées et la hausse du cours du pétrole depuis dix ans les rend très coûteuses. Non consommatrice du précieux or noir (extrait et produit par des procédés polluants), la bio-industrie combine l’utilisation de matières végétales à l’ingénierie génomique. Son empreinte carbone réduite répond au défi environnemental. Lire la suite.

Mise en place d'un dispositif de vidéosurveillance.

Une première estimation que nous avons réalisée en terme de coût prévoit l'installation de six caméras stratégiquement implantées, avec une évolution progressive vers 10 appareils. Ce dispositif s'avère d'une urgence capitale pour la commune.

L'étude et l'implantation de ce type de matériel se fait sous l'égide du référent de gendarmerie de la caserne de Perpignan. Lire la suite.

Vers une police de la communauté des communes ?

L’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPAM), dans son  texte élargit les pouvoirs de police des présidents d’intercommunalité. Les pouvoirs de police de la circulation et du stationnement devraient lui être automatiquement transférés, sauf opposition individuelle des maires.

Le projet de loi projette ensuite de faire évoluer les services communs qui pourraient exister en dehors des compétences transférées. L’EPCI en aurait la charge, sauf dans les communautés urbaines et métropoles, où le service pourrait être assumé par une commune. Demandant plus de souplesse, l’AMF souhaite que ces services puissent être pris en charge par une commune membre dans toutes les communautés. Lire les textes.

INTERNET AU SERVICE DES CITOYENS, TOUS CONNECTÉS...

L’innovation au sein de la mairie à la fois dans ses processus internes et aussi dans ses actions auprès des citoyens. L’idée est de démultiplier la technologie afin d’améliorer le fonctionnement de la ville et de lancer de nouveaux projets. Le travail de collecte des besoins et de proposition d’innovations sera réalisé en interaction avec les agents administratifs, les entreprises, les associations et les citoyens via Internet.

  • Besoin d’ouvrir la mairie, en particulier en rendant accessibles les données publiques en les mettant en ligne (Open Data).
  • Nécessité de faciliter et d’organiser l’expression des agents administratifs, des entreprises, des associations et des citoyens via par exemple un site Web de propositions et de discussions. Lire la suite.

Cantine scolaire : des problèmes ?

Beaucoup de mamans m'interpellent sur des problématiques de la cantine scolaire, notamment le coût des repas non dégressifs et sur le fait qu'il faut que les deux parents travaillent pour que les enfants soient acceptés. Une jurisprudence concernant la ville de Bordeaux entre autres définit que cela ne peut être un critère qui peut être retenu.

 Mais aussi sur l'environnement de nos enfants pendant les repas et l'encadrement.

Un petit topo est accessible en lien ici.

Manque de place en crèche ?

Beaucoup de questions également sur une place pour vos enfants à la crèche, nous définissons avec vous des initiatives en la matière. Pour info suivez le lien ici.

Comme dans toutes les campagnes électorales, la bêtise humaine fait qu'il faut trouver les moyens pour abattre son adversaire.

Pas à la loyale avec des projets, pas avec des bilans, non, avec des attaques sournoises, des propos qui vont salir l'intégrité d'une personne.

Alors l'on va glaner des informations à droite et à gauche et surtout l'on ne s'embarrasse pas de préjuger, il faut tuer cette personne pour pouvoir être élu. Il est facile de trouver quelqu'un qui veut soutirer une vengeance pour un sourire de travers, ou simplement par désaccord sur des banalités.

J'ai dans mes tiroirs bien de drôles affaires, des informations que des citoyens rencontrés au hasard de ma campagne, m'ont divulguées certains même avec des preuves tangibles.

Mais je ne m'abaisserai pas à de telles pratiques, je le laisse à ceux qui ont l'habitude de se rouler dans la fange des caniveaux. Mais je ne resterai pas sans réaction.

J'ai décidé, puisqu'une campagne de dénigrement a commencé à mon encontre depuis 15 ans que nous sommes à Pia avec mon épouse, de me défendre de la meilleure manière qu'il soit.

Des personnes bien intentionnées me traitent de voleur et cancanent à qui veut l'entendre que j'ai fait de la prison, que je suis un "farfelu", vous trouverez en suivant ce lien mon "extrait de casier judiciaire N° : 3".     Naturellement vierge, bien sûr !

D'autres informations viendront en temps voulu.

En autres pour ceux et celles qui souhaiteront prendre connaissance d'un acte remis par la Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur, enregistré et scellé sous le N° : 107 DE 2013 en date du 9 juillet 2013, signé par madame la secrétaire adjointe, Agnès CHATEAUBON-LE-RAY et par le Général d'armée Jean-Louis GEORGELIN, Grand Chancelier de la légion d'Honneur pour port de décoration, je suis à leur entière disposition.

Les "Restos du Coeur".

Restos du coeur logoSolidarité, maître mot de la langue française, saveur authentique des liens forts qui unissent les cœurs, je remercie, oui moi, je remercie les "Restos du cœur", pour cette rifle de dimanche après-midi passé dans l'allégresse et la bonne humeur.  Non pas pour avoir gagné, même si cela fait toujours plaisir, mais pour un véritable moment de rencontre, de chaleur et de convivialité en amenant je l'espère un peu de douceur pour d'autres, qui eux sont moins dans la joie.

Madame Régine Tixador, présidente départementale, a fait une demande bien légitime aux vues de l'ampleur qu'engendre la misère, un local bien à eux....

Madame la présidente en tant que candidat à l'élection municipale de Pia les 23 et 30 mars 2014, j'ai pris un engagement pendant notre entretien, que je tiendrai en cas de victoire, vous aurez à Pia votre propre local.                           

Nous étudions par ailleurs avec mon équipe, pour se mettre au diapason d'autres communes comme celle de Bompas par exemple, qui ne fait plus ses vœux économisant ainsi 30 000 € et d'un autre côté maintient son "épicerie solidaire". Si vous avez des réactions à ce sujet n'hésitez pas à nous les communiquer. ici les liens des "Restos66".

 

En bref 

Le développement d'Internet et du téléphone passe par l'implantation de la fibre optique dans les communes, nous sommes d'ailleurs très en retard sur ce type d'implantation.

Beaucoup plus rentable, parce que moins coûteux le VDSL2 bénéficie d'essais grandeur nature pour une mise en place avec des débits deux fois inférieurs à la fibre optique.

Des spécialistes avancent même des hypothèses sérieuses sur ces types d'installations au rabais.

Fibre Optique, FTTH, très haut débit, mais que sont tous ces nouveaux thermes émergents de plus en plus présents dans notre quotidien.

Suivez le lien : Fibre optique

 

003

Ouf ! enfin un peu de propreté...

Vive les périodes électorales, les grands travaux de nettoyages ont commencé, tous les quartiers devront reluire comme "un sou neuf".

Une équipe spéciale a même été constituée à la communauté des communes pour le "tout doit être net ".

Mais attention à vous, les personnes qui laissent des décombres seront verbalisées.

Nous devrions être en campagne plusieurs fois par an, les immondices qui s'accumulent dans certains endroits disparaîtraient.

A suivre....

20140101 135256

 

 

 

 

 

 

 

Merci à tous !

 Vous êtes très nombreux à nous envoyer vos encouragements et votre soutien.

 Très nombreux aussi à poser des questions ou donner votre avis sur l'Avenir de notre commune.

 Nous prendrons le temps de répondre à chacun de vous du mieux possible et nous prenons en compte vos suggestions.

 Hier, j'ai demandé la parution de ma candidature sur "Ouillade", et dès ce matin ma profession de foi apparaissait sur le site. (cliquez sur site pour suivre le lien)

J'ai également découvert une autre parution concernant l'inquiétude et le mécontentement de certains Pianencs sur l'éventuel retour du Pia 13 apparement dès le mois d'avril 2014, dans le cas où Guy Pares serait réélu, qualifiant cette éventualité de "consternante". (cliquez sur consternante pour suivre le lien)

Je profite au passage pour vous donner mon avis sur le sujet :

 L'heure n'est plus aux dépenses somptuaires, mais à l'économie de l'argent public.

Je m'engage à privilégier les écoles de rugby, ainsi que des équipes, même modestes, mais avec des joueurs de Pia et des environs. Un stade vide pendant des rencontres ne donne pas une bonne image de marque de la commune et c'était très souvent le cas avec l'élite 1.

Au passage une autre précision concernant l'ensemble des associations, une refonte totale des attributions de subventions est à l'étude dans notre équipe, là aussi, un meilleur relationnel avec une vue différente des aides sera nécessaire.

 Les associations sont d'une grande importance dans une commune, elles sont le lien privilégié entre les habitants.

 

Toute l'équipe vous souhaite

NOTRE RÉUSSITE COMMUNE

Associons nos compétences

pour faire germer de nouveaux projets

Unissons nos forces dans un même objectif 

et récolter de beaux fruits en 2014 

Relever des défis, braver des obstacles et aller de l'avant

pour atteindre les plus hauts sommets afin de construire ensemble

Un avenir serein dans la réalisation de nos projets communs sur le long terme.

Que notre collaboration perdure en cette Nouvelle Année !

Meilleurs Voeux

 

Voeux 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 27/03/2014

MERCI POUR VOS VOTES

ET VOTRE SOUTIEN


NOUS RESTONS PRÈS DE VOUS


AVEC LA CRÉATION DE NOTRE

COMITÉ CITOYEN

BIENTOT UN NOUVEAU SITE INTERNET